21 novembre 2005

Rallye Flandre - Hainaut .

L' équipe Genesis Sport emmenée par Bruno Brissart et Bernard Lambert s' était fixé pour objectif de faire renaître ce monument 
des épreuves routières, qu'était le Flandre - Hainaut. 
Pari réussi, en l'occurence avec la difficulté d'organiser une épreuve conforme aux standards actuels...
Pour ma part, je reprenais du service dans un bacquet de droite après ma grosse cabriole des Cévennes 
et c'est aux cotés d' Anthony Mortier que je revenais aux affaires ! 
C'est dans le brouillard et dans un froid glacial que se déroulait cette édition "nouvelle génération" 
du Flandre - Hainaut avec un plateau d'une qualité exceptionnelle et un découpage particulièrement bien fait. 
Trois ES différentes, sans trop de parcours routier, et surtout sans temps morts, ce qui est particulièrement appréciable pour les équipages. 
Autre innovation, la spéciale des " 5 chemins " constituée d'une boucle à enchaîner à trois reprises, et totalisant 12 kilomètres. 
Gros avantage pour le public qui voit se succéder les passages sans attente, par contre le point négatif de la chose, 
c'est l' éventuel gêne occasionnée par des concurrents plus lents sur la boucle, et la forte dégradation de la route au fil des passages.


Pour nous, difficile à la régulière de prétendre à la victoire de classe, qui semble promise à Stéphane Boelens
(double vainqueur du challenge C2 en Belgique) et la saxo Kit Car dont disposait Freddy Loix au rallye des Flandres.
Après une première boucle relativement prudente, nous sommes même relégués en dehors du podium; en bagarre avec Mickael Demaux 
et le belge Francis Listrez et sa Félicia Kit Car. 

Reprenant ensuite le dessus, et de plus en plus confiant, Anthony allait ensuite aligner de bons chronos sur les six spéciales restantes. 
Cela portait ses fruits, car nous allons reprendre le dessus sur nos adversaires immédiats, et les ennuis de démarreur de Boelens, 
qui lui occasionneront 40 sec de pénalité nous remettaient en selle pour la victoire. 
Mais la logique allait être respectée, et c'est à la seconde place (11ème scratch) que nous escaladons le podium final. 
La fête allait se poursuivre dans les bars de Templeuve avec Stéphane Boelens et son équipe, dans une ambiance de kermesse.... 
On se serait cru au " Kollebloeme " un soir de 24 heures d' Ypres.... Les connaisseurs apprécieront. 
D'autant que l' ami François (responsable de notre assistance en compagnie de " Ch' fermier "), en véritable connaisseur du rallye belge 
se chargeait de raviver certains souvenirs croustillants ! 

Et puis rendons un hommage particulier à Claudie Tanghe, vainqueur de ce rallye, in-extremis devant Jean Jacques Lebrun et Peter Desmet. 
Sans oublier Philippe Bailleul, vainqueur du groupe N, et qui devient par la même occasion, champion de ligue 2005 !