Le Rallye de la Famenne à nouveau complet !

S’il n’évolue plus qu’au niveau du championnat de la Communauté française des Rallyes, le Rallye de la Famenne n’a certainement rien à envier 
à certaines épreuves nationales, tant au niveau du parcours que des engagés. 
Ce sera encore l’occasion de le vérifier le dimanche 21 août dès 8h lorsque la première voiture s’élancera du Terrain de Football 
de Marloie vers les cinq spéciales de la région de Marche-en-Famenne.
Une fois n’est pas coutume, la huitième manche des rallyes ASAF (fédération du sport automobile francophone) a fait le plein 
et partira au minimum avec 160 voitures. Les pilotes se bousculent toujours pour disputer les très appréciées spéciales 
de Lamsoul Show et Tellin Show (identiques à 2010 et en boucles afin de voir les concurrents à plusieurs reprises), 
Gerni, Ambly et Bande qui changent de sens ou refont leur retour.
Grands favoris de l’épreuve qu’ils tenteront de gagner pour la dixième fois, Jean-Pierre Van de Wauwer et Guy Hérion 
s’aligneront à nouveau avec la Skoda Octavia WRC. Comme l’année passée, ils devront encore davantage se méfier de David Bonjean, 
cette fois en Peugeot 307 WRC, tandis qu’une surprise de dernière minute n’est pas à exclure parmi les pilotes inscrits et espérant boucler leur budget. 
Lionel Hansen alignera également son ancienne Subaru Impreza 555 ex-usine et devrait emmener avec lui les meilleures quatre roues motrices 
dont les autres Subaru de Olivier Collard, Laurent Léonard face aux Mitsubishi Lancer de Eric Cunin, Vincent Vertommen, du local Jean-Marie Wirtz 
et des rapides luxembourgeois Steve Zimmer et Claude Streitcher. Tout en travers, Francis Lejeune (Porsche 911), Vincent Verschueren (Opel Ascona), 
Olivier Holtzheimer, Jordan Scaillet et Mathias Viaene (BMW M3) devraient assurer une belle part de spectacle. 
Du côté des tractions très bien conduites, un beau duel est annoncé entre les jeunes Ghislain De Mévius (Peugeot 207) 
et Nicolas Damsin (Citroën C2-R2 Max) mais on comptera également sur Mike Souvigne (Renault Megane), Peter Van Loo (Citroën C2 S1600), 
Lionel Vanbergen (Peugeot 106) ou les nombreux représentants de la famille Wirtz qui voudront briller sur leurs terres.
Au niveau provincial, on retrouve également un deuxième classement tout aussi disputé, celui des divisions 1-2-3 où les pilotes évoluent 
en pneus de tourisme plus économiques (contrairement aux pneus de compétition pour les précédents). 
Et ce n’est pas pour autant que la qualité y est moindre, que du contraire! Le championnat 2011 y est très disputé et tous les favoris seront présents à Marche. 
A commencer par Laurent Wilkin (Peugeot 306) qui évoluera à domicile mais qui n’aura pas la tache facile face aux Renault Clio de Bruno Blaise et Patrick Grignet 
(vainqueur en 2010). Difficile d’annoncer un probable top 10 quand on connaît la valeur de Laurent Mottet, Olivier Martin (Mitsubishi Lancer), 
Philippe Castremanne, Nicolas De Clercq (Suzuki Swift), Olivier Docquier (Ford Escort), Stephan Hermann (Fiat Punto), Raphaël Lejeune, 
Jonathan Georges, Geoffrey Godinas, Ali Chouabi, Stéphane Boelens (Renault Clio), Eddy Marique, Lionel Delbouille, Didier Bosseloir (Opel Corsa),
les Bourgeois père et fils (Ford Fiesta), Serge Minet (Seat Ibiza), Francis Listrez (Skoda Felicia) et on en passe… 

Enfin, on n’oubliera pas la présence des véhicules historiques pour les deux premières boucles. Jacques Evrard et Marc François (Porsche 911), 
André Lausberg (Opel Kadett) ou encore Bernard Horicks (Ford Escort) s’élanceront quant à eux après les véhicules modernes.
Pour les plus impatients, rendez-vous samedi dès 14h au Terrain de Football de Marloie (nouveau centre de l’épreuve) pour admirer toutes ces montures 
et leurs pilotes lors du contrôle technique. 
Le premier départ sera donné le lendemain au départ de la spéciale du Gerni à 8h16 dans une nouvelle version qui devrait déjà faire de belles différences!
Source : AutoNewsMagazine